Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Passer l'hiver - Olivier Adam

passerlhiver.jpgJ'ai beaucoup apprécié ce recueil de nouvelles construit autour du desespoir. Dans des decors froids, hivernaux - d'où le titre -, des vies se livrent, s'éparpillent dans un malheur petit ou grand: couple qui ne marche pas, misère du travail, agonie d'un être cher, etc. Que du commun qu'il est facile d'appréhender. Les traces de mélancolie et d'épuisement ont une authenticité indéniable. Les connections entre la froide saison et les aventures quotidiennes, minuscules des personnages qui sentent la défaite, la fêlure ajoutent au sentiment d'ereintement, de nostalgie, de lassitude. Les personnages de Passer l'hiver sont en rupture, à la recherche du simple plaisir, du petit bonheur, du petit quelque chose, l'étincelle qui leur arrachera un sourire et ravivera ce qui leur reste d'espoir - et qu'on peut ressentir au détour d'une phrase.

Un livre chaud et delicat, bizarrement. Bien.

Les commentaires sont fermés.