Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Paris Gare du Nord – Joy Sorman

Paris gare du nord.jpgUn petit livre né d’un projet relativement singulier de Joy Sorman. Passer une semaine entière à Gare du Nord, à Paris, en totale immersion dans ce lieu emblématique de la ville. Il ne s’agit pas d’être à l’extérieur de la gare ou dans un train ou un métro mais bien d’être dans la gare elle-même et d’évoquer sa propre vie avec les gens qui y passent, y travaillent et y vivent en quelque sorte. A différentes heures de la journée, Joy Sorman sonde cette sorte d’organisme qui ne connaît quasiment jamais de repos en réalité.

Accréditée par la SNCF, elle nous fait vivre de l’intérieur l’organisation, les services et le personnel qui fait tourner plus ou moins sans incident majeur et sans encombre ce lieu démentiel qui voit transiter près de 700 000 personnes par jour. Un chiffre sans équivalent en Europe. Toujours de l’autre côté du miroir, elle observe la faune et les problèmes qui viennent rythmer la vie de la gare et donc celle de ceux qui travaillent pour la gare. Il est dommage qu’elle reste ainsi éloignée de la matière même de la gare du Nord.

C’est là où le livre pêche. Ce n’est pas un reportage sur la SNCF alors il aurait sans doute fallu que Joy Sorman sorte de ce corridor dans lequel elle évolue durant ces sept jours –finalement assez peu pour saisir l’esprit ou l’âme d’un tel lieu ? – pour aller auprès de ces filles qui arnaquent les passants à l’aide de leurs pétitions ou auprès de ces jeunes hommes qui font de la prostitution masculine – plutôt rare !

Sans doute, aurait-il fallu que Joy Sorman aille vers les commerçants, vers certains passagers, pour recueillir plus de matière, d’anecdotes, pour ne pas être uniquement tributaire de la semaine qu’elle a passé à la gare durant laquelle elle reconnaît volontiers que peu de choses spéciales se sont effectivement passées. Finalement, on n’est pas loin de l’ouvrage publicitaire ou de la brochure d’information…

Aucun intérêt à part quelques données ou chiffres que l’on doit pouvoir glaner sur le net ou auprès de la SNCF.

Passez votre chemin.

Écrire un commentaire

Optionnel