Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Reportages - Page 3

  • Chez les fous -Albert Londres

    chez les fous.jpgAlbert Londres repart en reportage, en guerre pourrait-on dire et sa cible est cette fois-ci l’asile de fous. Une fois de plus, le journaliste se met en scène, partant à la découverte des asiles de fous du début du XXème siècle et livre les histoires incroyables auxquelles il a été confronté, qu’il a découvertes.

    Au-delà de la drôlerie, de la causticité, de la multitude d’anecdotes toutes plus ahurissantes les unes que les autres, Chez les fous est un plaidoyer original pour l’amélioration du système de soins psychiatriques de cette époque. Albert Londres ouvre les yeux de ses contemporains sur les vices de ces asiles de fous en même temps qu’il les instruit sur la diversité de la faune qu’ils contiennent. Fous, folles, persécutés, drogués, etc, l'hétérogénéité des cas exposés sert la prise de conscience de la réalité de la psychiatrie et des asiles de fous au début du siècle. Albert Londres ébranle les certitudes de l’époque sur la folie et les asiles. Sur un ton léger, moqueur, il joue souvent sur les frontières floues de la folie et les vices du système des asiles pour en appeler à une réforme et à une considération plus grande accordée à ce problème.

    Chez les fous est d’autant plus intéressant et pertinent que les questions posées sont malheureusement toujours d'actualité devant les dérives et la déliquescence du système des asiles en France. 

    Instructif.