Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ambiance

  • Accident nocturne - Patrick Modiano

    acc noct.jpgLe narrateur est heurté par une voiture alors qu'il se promène à Paris. Au volant, une femme. Très vite, ils sont mystérieusement pris en charge par un homme qui les conduit à l'hôpital puis s'assure de la fin de l'affaire: il fait signer au narrateur une déclaration qui clôt l'incident et lui laisse une enveloppe pleine de billets.

    Qui est cet homme qui achète le silence du narrateur ? Et cette femme qui répond au nom de Beausergent ? Pourquoi cette somme d'argent et tout ce mystère ? De tout ca, on ne saura pas vraiment grand chose et cela n'a pas d'importance. Cette intrigue est un prétexte pour laisser ensuite libre cours aux déambulations du narrateur, un solitaire un peu paumé qui semble à la poursuite d'un passé brumeux. Ses excursions dans certains quartiers de Paris coincident avec des bouts de souvenirs, ilôts dans l'obscurité de son enfance apparemment trouble.

    A vrai dire, le tout est évasif et un tantinet ennuyeux. D'accord il y a bien ce ton mélancolique, désabusé, l'évocation - légère - du Paris d'une autre époque, une atmosphère étrange, mais force est de reconnaître quand meme un certain manque de solidité, d'intérêt à tout ça. C'est brumeux - dans un mauvais sens. L'intrigue n'est pas vraiment exploitée, inexistante, les personnages manquent de chair, pâles, et l'evocation du passé reste un peu inutile, brouillonne, comme jetée au vent. Il y a bien cette idée d'éternel retour des personnes, des évènements dans la vie du narrateur, mais je reste peu convaincu par l'utilisation qui en est faite. Il ne lui est pas vraiment donnée la possibilité d'avoir un réel impact.

    Un livre fade.