Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

hypocrisie

  • Tartuffe - Molière

    Tartuffe_Moli%C3%A8re_02.jpgCe n’est pas ma pièce préférée de Molière, entre autres en raison d’une fin un peu précipitée, mais cela reste quand même un classique qui a réussi à faire entrer le nom du personnage éponyme dans la langue pour désigner les hypocrites et les imposteurs. En fait, ce que j’aime dans cette pièce est ce qui est le propre et l’essence même de l’œuvre de molière. C’est un moraliste qui fait de l’humour. Il choisit un défaut de caractère, l’exagère et nous montre la vilénie de la nature humaine, dans son commerce quotidien avec autrui. Il nous fait indirectement la morale, avec le rire, le sourire et le bonheur d’une langue riche, brillante et prodigue en tours de force – merci les contraintes classiques. Un petit moment sympathique donc avec ce cher Tartuffe, faux dévot, vrai truand et hypocrite qui se joue d’Orgon pour obtenir des faveurs au plus grand dam de l’entourage de ce dernier.