Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

zombie

  • Je suis une légende - Richard Matheson

    une légende.jpgIl n’y a pas que les dystopies qui donnent à la science-fiction ses lettres de noblesse. Cette littérature a aussi acquis de la valeur en montrant sa capacité à construire des histoires originales, à distiller du suspens et à créer de la mythologie. Je suis une légende est ainsi devenu un classique, et à juste titre. Richard Matheson arrive à s’emparer du thème des vampires et à en faire un récit prenant, divertissant, intelligent, qui évite les écueils du cinéma et du genre – action, hémoglobine.

    Robert Neville est le dernier homme sur terre. Barricadé dans sa maison, il lutte pour survivre contre le reste du monde qui n'est plus que zombies suite à une pandémie aux origines incertaines. Atmosphère, atmosphère pour un Robert Neville acculé par les morts-vivants et qui se trouve livré à lui-même et hanté par le passé. Seul, trop seul.

    Richard Matheson se permet de jouer avec l’imaginaire public autour du thème des vampires et arrive à dépasser l'intrigue - bien menée - pour poser des questions sur la définition de la normalité, sur l’humanité, sur la survie. Le dénouement est à ce titre très réussi, lui aussi porté comme tout le livre par ce personnage qui devient emblématique : Robert Neville. Il est une légende.

    Réussi.